ALERTES ANSM

    0
MÉDICAMENTS

MÉDICAMENTS

On entend par médicament "Toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives à l'égard des maladies humaines ou animales, ainsi que toute substance ou composition pouvant être utilisée chez l'homme ou chez l'animal ou pouvant leur être administrée, en vue d'établir un diagnostic médical ou de restaurer, corriger ou modifier leurs fonctions physiologiques en exerçant une action pharmacologique, immunologique ou métabolique. » CSP article l 5111-1

PHLEBOCREME crise Hemorroidaire

Benzocaïne, Dodéclonium bromure, Énoxolone, Esculoside sesquihydrate

Fiche RCP ANSM du produit

Disponibilité : En stock

4,90 € TTC

livraison 48 / 72 heures

PHLEBOCREME crise Hemorroidaire

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

  • Indications

    Traitement symptomatique des douleurs, des sensations de brûlures et des démangeaisons de l'anus, en particulier dues aux hémorroïdes.
    Cette crème contient un anesthésique local (benzocaïne) et des substances anti-inflammatoires, antiseptiques et décongestionnantes
  • Composition

    pour 100 g
    Benzocaïne 2 g
    Énoxolone 0,93 g
    Dodéclonium bromure 0,40 g
    Esculoside 0,46 g

    Substances actives : Benzocaïne, Dodéclonium bromure, Énoxolone, Esculoside sesquihydrate
    Excipients : Eau purifiée, Émulgade F, Octyldodécanol
  • Grossesse,

    Fertilité,Allaitement

    convient à la fertilité
    A éviter durant la grossesse et l'allaitement faute de données cliniques et expérimentales exploitables.
  • Posologie

    2 ou 3 applications par jour.

    Le traitement doit être de courte durée (pas plus de quelques jours).

    Conseils
    La constipation chronique et les efforts excessifs de poussée sont les principaux facteurs déclenchants des crises d'hémorroïdes. Un régime riche en fibres alimentaires (fruits, légumes, céréales complètes), des boissons abondantes et un exercice physique régulier en limitent le risque.
    En cas de crise, la consommation d'alcool ou de mets épicés peut accentuer les douleurs et la gêne. Une attention particulière doit être portée au nettoyage de la région anale afin de limiter les phénomènes d'irritation. Il est également conseillé de limiter les positions assises prolongées, qui peuvent avoir un effet aggravant sur la douleur
  • Contre-indications

    Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'allergie aux anesthésiques locaux.